Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


31 mars 2011

Une petite lueur

"Nos talons résonnaient sur les pierres des ruelles.
Des corps allongés que nous contournions, faisaient des tas blancs sur les seuils.
Enveloppés dans leurs burnous, des indigènes rêvaient ; de temps à autre, la petite lueur de leur cigarette éclairait un visage de bronze aux yeux baissés."

El Guelmouna, marchand de sable - George André-Cuel (1930)

30 mars 2011

En Ile de France

Le Copacabana, Villeneuve-Saint-Georges, 2010
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

29 mars 2011

Paris

Le Matelas & le Banc, Belleville, Paris, 2008
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

28 mars 2011

Lise Sarfati : The New Life – La Nouvelle Vie

J'ai découvert Lise Sarfati il y a une dizaine d'années lors de la sortie de son Acta Est chez Phaïdon. Un livre sur la Russie alors en pleine mutation, qui a été pour moi un véritable choc visuel. Une référence incontournable qui commence presque naturellement par des images de ruines et se termine sur des portraits d'enfants dans des colonies de rééducation par le travail.

ACTA EST – Editeur : Phaïdon (2000)

Des photographies qui dépassent très largement le cadre du photojournalisme (elle a rejoint Magnum Photos en 1997 et en est membre à part entière depuis 2001) car Lise Sarfati est également une grande artiste qui possède un incroyable sens de la couleur et du cadre. Doublée d'une "éthnologue" hors pair, la photographe a fait de l'observation de l'être humain le centre de ses préoccupations.

Garage. Kholmogori, 1998 - Série Acta Est - Photo © Lise Sarfati

Corps et plante. Colonie de rééducation par le travail pour garçons
mineurs, Ikcha, 1995 - Série Acta Est - Photo © Lise Sarfati

Olga Medvedkova*, qui signe le texte d'Acta Est, parle ainsi des photographies de Lise Sarfati : "A l'intérieur de cette composition, les choses sont telles qu'elles sont, ni belles ni laides, ni bonnes ni mauvaises, mais graves, importantes, sérieuses. Prises sans peur, sans pitié, sans jugement, sans rien, par ce regard étrange, figé, presque insolent qui est celui de Lise Sarfati, les choses, petit à petit, commencent à reprendre leur place et l'on commence à entrevoir ce qui peut réellement être vu dans ce pays."

Stephanie #04 Portland, OR 2003
Série The New Life - Photo © Lise Sarfati

Du coup, lorsqu'une exposition des photographies de Lise Sarfati pointe le bout de son nez, je n'ai aucune hésitation ...

THE NEW LIFE – Editeur : Twin Palms (2005)

Aujourd'hui, c'est la Magnum Gallery à Saint-Germain-des-Près qui rassemble une (petite) dizaine de photos de La Vie Nouvelle.

Suzannah #23 Hillsboro, OR 2003
Série The New Life - Photo © Lise Sarfati

Une très belle série où la photographe évoque avec beaucoup de pudeur et d'émotion la vie d'une certaine jeunesse américaine. Des images nimbées d'un délicat mystère, celui de l'adolescence et de la transformation des êtres ... Le très grand talent de Lise Sarfati étant là encore d'aller bien au-delà du simple "constat documentaire".

Alex #45 Oakland, CA 2003
Série The New Life - Photo © Lise Sarfati

Car ici ce sont des histoires qu'elle nous raconte. Des histoires avec de véritables personnages, plongés dans une dramaturgie toute intérieure. Des histoires avec ces jeunes filles et ces jeunes hommes, silencieux et immobiles, qui semblent se préparer à sauter le pas vers leur futur, vers un autre monde, vers cette vie nouvelle incontournable ...

Madeleine #05 Berkeley, CA 2003
Série The New Life - Photo © Lise Sarfati

Pour parfaire votre culture (!), je ne saurai que trop vous conseiller d'aller écouter ici l'émission de Laure Adler qui recevait mardi dernier Lise Sarfati, sur France Culture.

Lauren #57 Georgetown, TX 2003
Série The New Life - Photo © Lise Sarfati

Et enfin, à lire pour les anglophones, une longue interview de la photographe sur l'excellent blog American Suburb X (ASX pour les intimes !).

Dierdre #20 Oakland, CA, 2003
Série The New Life - Photo © Lise Sarfati

A l'occasion d'une ballade à Saint-Germain-des-Près n'hésitez donc pas à vous rendre à la galerie Magnum (située juste derrière l'église), en attendant la grande rétrospective Lise Sarfati à la BnF en ... 2014 !

Lise Sarfati - La Vie Nouvelle The New Life
Magnum Gallery
13, rue de l'Abbaye - 75006 Paris
Du 17 mars au 30 avril 2011
Du mardi au samedi de 11H00 à 19H00


*Olga Medvedkova est docteur en histoire et civilisation et chercheur au Centre d'Etudes des mondes Russe, Caucasien et Centre-Européen.

26 mars 2011

En Picardie

Le pommier, Liomer, Somme, 2008 - Série Un jour, en France
Photo © Yannick Vallet

25 mars 2011

En Gascogne

Château d'eau, Gascogne, 2009 - Série Un jour, en France
Photo © Yannick Vallet

24 mars 2011

Triste Giuliana

LE DÉSERT ROUGE de Michelangelo Antonioni (1964)

Giuliana, femme d'un industriel de Ravenne, erre dans une banlieue grise et triste, en proie à de terribles crises d'angoisse.

© Water/Carlotta Films



23 mars 2011

En Pays Basque

Love Land, Guéthary, Pyrénées-Atlantiques, 2009
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

22 mars 2011

Paris

Réverbère, Canal Saint-Martin, Paris, 2008
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

21 mars 2011

Point d'ironie

Nouvelle livraison pour le gratuit d'Agnès b. avec des images de la très intéressante photographe indienne Dayanita Singh.

Photos © Dayanita Singh

Tous les clichés de ce Point d'ironie sont tirés de son livre intitulé Dream Villa.

DREAM VILLA - Editeur : Steidl (2010)




Photo © Dayanita Singh

19 mars 2011

Dans le métro

SDF, Station Châtelet, Paris, 2008 - Photo © Yannick Vallet

18 mars 2011

In Great Britain

Grocer's Shop, Bayswater, Londres, 2008
Série One day in Europe - Photo © Yannick Vallet

17 mars 2011

The Ruins of Detroit

William Livingstone House
Photo © Yves Marchand et Romain Meffre

Rappelez-vous. Il y a quelques mois je vous parlais des 100 Abandonned Houses de Detroit, photographiées par Kevin Bauman. Eh bien la Motor City, ou plutôt ses ruines, est de nouveau "à l'honneur" avec la sortie du livre de deux photographes français, Yves Marchand et Romain Meffre.

DETROIT, VESTIGES DU RÊVE AMÉRICAIN
Editeur : Steidl (2010)

Avec, en couverture, la fameuse Central Station dont je vous conseille vivement d'aller voir d'autres photos et d'en lire l'incroyable épopée sur Dreamlands.

Bagley-Clifford Office of the National Bank of Detroit
Photo © Romain Meffre et Yves Marchand

Ballroom, American Hotel
Photos © Yves Marchand et Romain Meffre

Il y a maintenant quelques années que ces deux-là travaillent ensemble. Leur première exposition en 2006, s'intitulait déjà Les fabuleuses ruines de Detroit !

Fisher Body 21 Plant
Photo © Romain Meffre et Yves Marchand

Romain Meffre et Yves Marchand ont donc fait des ruines et des lieux abandonnées leur spécialité. Il faut d'ailleurs voir dans le même style, leur série Industria, ruines industrielles réalisée en exRDA, exposée en 2007 à la galerie Kennory Kim. Etonnant !

Bleichert Transportanlagen, Leipzig
Photo © Yves Marchand et Romain Meffre

Sans oublier Theaters, sur les cinémas américains reconvertis en église ou en supermarchés ...

Westlake Theater, Los Angeles
Photo © Romain Meffre et Yves Marchand

Et enfin, (toute petite !) cerise sur le gâteau, les deux photographes avaient ouvert en 2007 un blog intitulé Journal d'Archéologie Urbaine et Industrielle. Mais malheureusement, après quelques posts plutôt prometteurs, tout s'est arrété en septembre 2008. Au sommaire : Les Papeteries Darblay, Les Forges de Clabecq, La Tour à plomb de Métaleurop, Bernd & Hilla Becher, Henk Van Rensbergen ou Reinhard Krause ... À quand la réouverture de ce blog qui a tout pour devenir une référence en la matière ?

Classroom, St Margaret Mary School
Photo © Yves Marchand et Romain Meffre

16 mars 2011

A l'origine

Sans titre, 2010, Série À l'origine - Photo © Yannick Vallet

15 mars 2011

Paris

Beaugrenelle, Paris, 2009 - Série Un jour, en France
Photo © Yannick Vallet

14 mars 2011

E.P.I.

On a beau penser ce que l'on veut d'Andy Warhol, une chose est sûre, il a dans les années 60 à 80, inventé et accompagné bon nombre de bouleversements artistiques qui, encore aujourd'hui, ont une importante résonance dans la plupart des disciplines.

Andy Warhol & Lou Reed, 1965 - Photo © Stephen Shore

Entre 1966 et 1967, le Velvet Underground va participer au spectacle d'Andy Warhol The Exploding Plastic Inevitable.
Pendant que le groupe de Lou Reed et John Cale part dans des improvisations électriques, sur scène des projections de films hallucinatoires viennent se mêler aux performances des habitués de la Factory.



Les prémisses, 30 ans avant, du VJing moderne et de la manipulation d'images en live ...

12 mars 2011

Paris

Affiché, Belleville, Paris, 2008 - Série Un jour, en France
Photo © Yannick Vallet

11 mars 2011

Paris

Bouddha, Belleville, Paris, 2008
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

10 mars 2011

London

Le printemps arrive à grand pas et avec lui, son lot d'escapades dans les capitales européennes.

Giovanni Grosso, vendeur de gants – © Photo Jeremy Freedman

Aujourd'hui à Londres donc, dernier jour pour les trois expositions simultanées de Jeremy Freedman qui a accompagné pendant un an "The Gentle Author" du Spitalfields Life, le très joli blog de ce marché aux puces very trendy, The Spitalfield Market.

Sonoe Sugawara, vendeuse de kimono, 2010 – © Photo Jeremy Freedman

Trois lieux (The Golden Heart, Agnès b, Rough Trad East) présentaient cinquantes portraits des marchands de bijoux, d'art africain, de porcelaine et autres pièces de monnaies ou dès à coudre !!!

Richard Rags & Cosmo Wise, vendeurs de fripes – © Photo Jeremy Freedman

Ceux là, Richard et Cosmo, père et fils, sont de véritables dandies anglais : “The reason we are doing this is because it's a nice way to make a living and our souls are intact.”.
Allez donc jeter un œil à l'article qui les concerne sur le blog du marché, accompagné là aussi, des images de Jeremy Freedman.

M. Singh, vendeur de bric-a-brac – © Photo Jeremy Freedman

Vous pouvez retrouver toutes ces photos à l'ambiance very british ainsi que la nouvelle série, débutée il y a quelques semaines seulement, sur le blog du photographe.

Old Spitalfields Market
105a Commercial Street – Spitafields – London
Métro : Central, Hammersmith and City, District, Circle and Metropolitan lines
Train : Liverpool Street BR

*"La raison pour laquelle nous faisons cela c'est parce que c'est une belle façon de gagnaer notre vie et nos âmes sont intactes."

9 mars 2011

Paris

Le Cannibale, Belleville, Paris, 2008 - Série Un jour, en France
Photo © Yannick Vallet

8 mars 2011

Paris

Oh les mains, Belleville, Paris, 2008 - Série Un jour, en France
Photo © Yannick Vallet

7 mars 2011

NYC

Une photo juste pour le plaisir.

Choosing a path, 2011 - Photo © Erin Toland

Parce que j'aime New York.
Parce qu'Erin Toland publie à nouveau sur son blog après plus d'un an d'interruption*.
Parce que j'aime ses photos.
Parce que c'est bientôt la fin de l'hiver.
Parce que le texte qui accompagne ses images me touche particulièrement :
"It’s really difficult to make decisions in this life and not question whether or not you made the right one. You can only take comfort in the certainty that nothing is a sure thing, there is no perfect choice."**


* Souvenez-vous, si vous étiez déjà là à ce moment-là, j'avais parlé d'une de ses photos, ici.
** "Il est vraiment difficile de prendre des décisions dans cette vie et pas question de savoir si vous faites ou non le bon choix. Vous pouvez toujours vous rassurer en vous disant que ne rien faire est la seule chose certaine, il n'y a pas de choix parfait."

5 mars 2011

Paris

Rouleau de Printemps et Gaz à tous les étages, Belleville, Paris, 2008
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

4 mars 2011

Paris

SCANDAL, rue de Seine, Paris, 2008
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

3 mars 2011

Paris

Graphs & Tags, Belleville, Paris, 2008
Série Un jour, en France - Photo © Yannick Vallet

2 mars 2011

Ces années-là ...

Je n'ai jamais vraiment été fan de Willy Ronis (trop gentiment consensuel à mon goût !), mais cette photo me fait marrer.
Pas tant d'ailleurs par ce que tout le monde y a vu (des êtres humains sans tête ...) mais plutôt par cette naïveté typique de ces années-là et par cette critique bon enfant d'une société d'un autre siècle qui, finalement, semblait bien innocente et candide ...

Paris, RER Châtelet-les-Halles, 1979 - © Photo Willy Ronis

Voici ce que Willy Ronis en disait : “Ce matin de février 1979 je me trouve près du Châtelet et je décide de faire enfin connaissance avec le RER. Je déambule lentement à travers le labyrinthe et mes regards sont attirés, de loin, par les trois batteries de triples casques rouges, rassemblés près d'un des murs du pourtour. Je m'approche de ce spectacle insolite et j'en fais lentement le tour, en quête du meilleur point de vue pour mon objectif grand angle 28 mm... Émerge en moi la vague sensation d'assister au repas sauvage d'un groupe de plantes carnivores déguisées en téléphones pour mieux tromper les humains, et anesthésiant quelques voyageurs étourdiment engagés sous leurs géantes corolles. Au terme d'une longue attente, mes trois monstres ont capturé chacun deux victimes...” (in Derrière l'objectif de Willy Ronis - 2001).

Le jaune-vert opalescent des néons, le rouge brillant des cabines, le noir satiné du sol en plastique ... on peut rêver à ce qu'aurait pu être cette photo, si elle avait été faite en couleur ...

1 mars 2011

A l'origine

Sans titre, 2009, Série À l'origine - Photo © Yannick Vallet