Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


22 juin 2010

Alice In Wonderland

J’ai souvent parlé ici de l’influence qu’avait pu avoir, depuis plus d’un siècle, Lewis Carroll et son personnage d’Alice sur les photographes (et sur les artistes en général). Or, cinq petites années après la mort du révérend Charles Lutwidge Dodgson, c’est le cinéma le premier qui s’empare de son univers étrange et absurde. Et tout naturellement, ce sont les illustrations de sir John Tenniel qui servent de modèle.

ALICE IN WONDERLAND de Percy Stow (1903)

Cet “Alice in Wonderland”, tourné il y a plus d’un siècle donc, et qui vient tout juste d'être restauré dans ses couleurs d’origine par le British Film Institute, est la toute premiere adaptation de la célébrissime nouvelle.
Le rôle d’Alice est tenu par May Clark qui, à l’époque et alors qu’elle n’a que 14 ans, a déjà joué dans huit films et est également secrétaire de production. Pendant les sept années que durera sa courte carrière (elle ne tournera que jusqu'à l’âge de 18 ans), May Clark travaillera avec les pionniers du film britannique : Lewin Fitzhamon, plus de 200 films réalisés en 15 ans, Cécil M. Hepworth, à la fois réalisateur, producteur et acteur (il joue ici le valet-grenouille) et Percy Stow (le réalisateur d’Alice), près de 300 films à son actif. May Clark est décédée en 1984 à l’âge de 95 ans.