Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


29 avril 2010

Ali Taptik : Kaza ve Kader

Nous, européens, le sentons peut-être plus que tout autre peuple de par le monde : depuis quelques années déjà, les choses bougent du côté de la Turquie. Et sur la scène artistique foisonnante, l’excellent est déjà là ...

White Lies - Photo © Ali Taptik

Architecte de formation, producteur de films et également critique à seulement 27 ans, Ali Taptik est photographe autodidacte. Son livre "Kaza ve Kader"*, sorti il y a quelques mois chez Filigranes est à ce titre exemplaire.

KAZA VE KADER - Éditeur : Filigranes Éditions (2009)

À travers sa vision très personnelle d’Istanbul, il nous fait découvrir un visage fascinant de la Turquie, à la fois sombre et profondément humain.

Kaza ve kader - Photo © Ali Taptik

Ses photographies, parfois dérangeantes, semblent être habitées d’une âme bouillonnante. La cohérence de son regard sur ce monde soudé à ses racines orientales mais regardant vers l’ouest, fait preuve ici d’une très grande maturité.

Kaza ve kader - Photos © Ali Taptik

Une violence toute rentrée semble sourdre des ses images, comme si tous ces hommes et ces femmes, ces enfants, ces adolescents avaient quelque chose de vital à nous dire. Comme si leur quotidien en dépendait, comme si leur vie ou leur avenir en dépendaient.

Kaza ve kader - Photo © Ali Taptik

Il y a dans toutes les photographies d’Ali Taptik, et spécialement dans “Kaza ve kader”, quelque chose d’un sentiment primitif contenu qui ne demande qu’à s’exprimer. Primitif au sens noble du terme, au sens premier, de celui qui fait la fierté d’un peuple et l’enracine dans sa culture ancestrale.

Familiar Strangers - Photo © Ali Taptik

Les images d’Ali Taptik sont d’une force peu commune et il faut absolument aller faire un tour sur son site pour y découvrir ses autres séries, toutes sublimes.

Remembering me - Photo © Ali Taptik

*Que l'on pourrait traduire par "Le hasard et le destin".