Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


2 février 2010

Ed Panar : Golden Palms

Pourquoi parler d’un livre dont personne ne parle ?
Justement, parce que personne n’en parle ! ...

GOLDEN PALMS - Editeur : J&L Books (2007)

Ce livre, lorsque je croisais sa couverture sur le net, m’intriguait. Je suis donc allé voir d’un plus près de quoi (et de qui) il s’agissait et je suis tombé sur le site d’un photographe américain qui vit à Brooklyn.

Photos © Ed Panar

Diplomé en 2005 de la Cranbrook Academy of Art de Bloomfield Hills dans le Michigan*, Ed Panar semble être l’héritier direct de Stephen Shore et d’une certaine photographie américaine documentaire, centrée majoritairement sur les paysages à tendance urbaine.
Une lignée qu’on pourrait résumer ainsi : peut importe les qualités techniques de l’image, seule compte l’adéquation entre le procédé utilisé et l’instant vécu.

Near the Pacific Ocean, 2002 - Photo © Ed Panar

Et “Golden Palms” ne déroge pas à ce principe. Commencée en 2002 lorsqu’il déménage de San Francisco à Los Angeles, cette série est le reflet d’une période de transition, une année de liberté entre ses études aux Beaux Arts d’Oakland et son entrée à la Cranbrook Academy.

Sleeping Beauty, 2004 - Photo © Ed Panar

Sans argent en poche, sans travail, sans voiture, il décide d’arpenter Los Angeles à la découverte de cette ville dont il a certes beaucoup entendu parlé, mais qu’il ne connait pas. C’est donc essentiellement pour des raisons économiques, faisant ainsi sens avec ce qu’il vit, qu’Ed Panar va photographier avec un petit appareil compact de base, argentique et à focale fixe. Les finances étant à ce moment au plus bas ce n’est que de nombreux mois plus tard qu’il pourra enfin faire développer ses pellicules et vérifier son travail sur des tirages 10x15 !

The 5, 2003 - Photo © Ed Panar

Comme il le dit lui même, le processus de création de “Golden Palms” s’est fait en trois phases successives et bien distinctes, sans même avoir l’idée préconçue d’en faire un livre. La première phase correspond au moment de sa découverte de Los Angeles, la deuxième est arrivée alors qu’il avait à peu près compris et apprivoisé la ville, et la troisième enfin, lorsqu’il dut y revenir un an après afin de compléter son choix d’images en vue, cette fois-ci, de l’édition du livre.

Behind Wilshire Boulevard, 2003 - Photo © Ed Panar

Alors c’est vrai que la “qualité technique” des images (forcément) n’est pas vraiment au rendez-vous mais peu importe, la sincérité est là et la Cité des Anges “with all its contradictions” semble bien présente, entre moiteur, poussière et chaleur omniprésente. Et les nouvelles séries qu’Ed Panar nous laisse entrevoir sur son site augurent du meilleur pour l’avenir. Un travail à mi-chemin entre Joel Sternfeld et William Eggleston, période seventies ...

Early Summer, 2009 - Photo © Ed Panar

A noter que J&L Books a également édité un sachet contenant 5 tirages originaux de sa série “Relics”, au prix de 40 dollars :


* Bloomfield Hills est située à quelques kilomètres de Detroit et s’avère être la ville la plus riche des Etats-Unis !