Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


14 mai 2014

De la photographie, de la vidéo et des installations

Si vous n'aimez pas la FIAC mais si vous aimez l'art contemporain, si vous n'aimez pas payer pour déambuler dans une foire mais si vous êtes curieux, il va falloir vous rendre en banlieue parisienne (mais rassurez-vous, il y a le métro !) pour faire tout d'abord le tour du 59ème Salon de Montrouge. Avec 72 artistes exposés, vous en trouverez forcément un qui vous intéresse !

Les Possessions, 2013 © Aurélien Mauplot

Côté installation, le Surgün Photo Club d'Aymeric Vergnon-d'Alançon est intéressant à plus d'un titre. Mêlant photographies et vidéo, son travail, sous ses faux airs d'enquête de détective, est comme la préparation d'un film en devenir. Avec ses repérages, ses interrogations, son casting, ses accessoires, sa documentation, ses bribes de dialogue…

Histoire Surgün Photo Club
Installation © Aymeric Vergnon-d'Alançon

« Surgün Photo Club est un club photo fondé, en banlieue parisienne, par un groupe d’exilés au début des années 70. Il fut actif jusqu’en 2003. Empreints d’une forme de mysticisme ou de magie, la plupart de leurs travaux ont essayé de proposer à travers l’image des possibilités divinatoires. Il s’agissait pour eux de «trouver des images pour traverser l’exil» (comme me l’a dit la seule protagoniste que j’ai pu rencontrer).
Depuis 2011, je mène des recherches pour tenter d’obtenir des informations précises. A partir de là, je réplique certains travaux du club. »

Locus Formol - Bocaux de verre, images, eau modifiée
Installation © Aymeric Vergnon-d'Alançon

On ne sait jamais vraiment si cette histoire est véridique ou non et c'est là justement, que le travail d'Aymeric Vergnon-d'Alançon prend tout son sens et en devient fascinant. Fascinant parce qu'il oscille sans cesse entre vrai et vraisemblable, étonnant parce qu'il marche forcément aux limites du réel et de la fiction…

Histoire géographique, 2014 © Laetitia de Chocqueuse

Dans un tout autre esprit, les images de Guillaume Collignon attestent de sa fascination pour la montagne où il a passé de nombreuses heures avec sa chambre photographique.

Hauptstrasse n°2, 2013 – Photos © Guillaume Collignon

Sa démarche évoluant, Guillaume Collignon utilise à présent de nouveaux outils liés aux nouvelles technologies comme la géolocalisation via les GPS ou Google Earth. Du coup, le dessin et la cartographie viennent enrichir son propos pour une reconnaissance nouvelle du territoire.

Furkapässe, 2014 – cartographie © Guillaume Collignon

Quelques mètres plus loin, vos pas vous mèneront devant le travail de Driss Aroussi. D'un côté, la série "En chantier" où des objets restés sur des lieux de construction deviennent sculptures et les ouvriers, modèles pour des portraits in situ.

Série En chantier - Photo © Driss Aroussi

Et de l'autre, des lettres comme des textes mélangés, des phrases en désordre étrangement agglutinées sur de petites feuilles de papier.

Lettres transferts - © Driss Aroussi

Et puis, dans d'autres disciplines, il vous faudra également (re)découvrir le délicat travail de dessin et de sculpture de Laetitia de Chocqueuse, les impressions cartographiques d'Aurélien Mauplot, les sculptures de Tatiana Wolska, les peintures de Muzo ou un des animaux stellaires de Julien Salaud, caché dans sa tente de peau.

Photo © Aurélie Pétrel

Et enfin, si vous êtes à Montrouge, il ne vous reste plus qu'à pousser jusqu'à Clamart pour découvrir "Partitions", l'exposition d'Aurélie Pétrel au Centre d'Art Albert Chanot.

Photo © Aurélie Pétrel

Un très beau travail sur le regard et la représentation dans lequel la photographie prend tout son sens. Un intéressant jeu sur la perception des images qui vous amènera forcément à vous interroger sur ce que vous venez de regarder …

Chambre à Tokyo - Photo © Aurélie Pétrel

Comme cette chambre à Tokyo qu'il vous semble avoir déjà vu ou cette explosion vraisemblablement réelle …

Partitions - © Aurélie Pétrel

A noter que samedi 17, à partir de 15h, vous pourrez également visiter l'expo en compagnie de l'artiste puis enchaîner sur une intervention de l'anthropologue Anne Jarrigeon.


59ème Salon de Montrouge
Le Beffroi
 - Place Emile Cresp
- 92120 MONTROUGE
Du 30 avril au 28 mai 2014
Tous les jours de 12h à 19h (entrée libre)
Métro : Mairie de Montrouge


AURÉLIE PÉTREL : PARTITIONS
Centre d'Art Albert Chanot - 33, rue Brissard - 92140 Clamart
Du 29 mars au 6 juillet 2014
Du mercredi au dimanche de 14h à 18h (entrée libre)