Ce blog présente quotidiennement

un premier choix non définitif d'images pour les séries en cours.

Il vient en complément du site www.yannickvallet.com qui, lui,

présente un panorama complet de mon travail.


27 mars 2014

Fleurs de printemps #2

Aujourd'hui, suite et fin (la première partie est ICI) de mes coups de coeurs du printemps avec 2 expos, 1 livre et 1 film …

• Máze

Quatre ans ! Quatre longues années à attendre de voir les images de Céline Clanet en vrai ! Depuis mars 2010 exactement, date à laquelle j'en ai parlé pour la première fois (ICI).

Photo © ©éline Clanet

Ma patience est enfin récompensée car "Máze" est désormais visible à Paris, à l'Institut Suédois. "Máze" c'est le long travail d'une photographe française en laponie norvégienne, au-delà du Cercle Arctique : « J'ai photographié les gens, les maisons, les rennes et un territoire qui ne devraient plus être là aujourd'hui, noyés sous les eaux d'un barrage hydro-électrique plannifié par le gouvernement norvégien au début des années 70, et qui fut heureusement abandonné, sous la pression et la résistance Sámi. Mais j'ai aussi photographié une réalité qui va sans doute se transformer de manière radicale dans le siècle à venir, à cause des ravages du réchauffement climatique et de l'acculturation. »

Photo © ©éline Clanet

Ce sont donc de beaux et grands formats qui sont à découvrir dans la montée du grand escalier et un peu dans le café de l'institut. Et même si cette magnifique série aurait pu être présentée dans de meilleurs conditions (terribles problèmes de reflets, peu de recul pour de si grands formats !), on est heureux de pouvoir enfin admirer les images d'une photographe aussi talentueuse.

Photo © ©éline Clanet

Petit bonus ! Après l'expo, s'il fait beau, n'hésitez pas à vous caler tranquilement dans la petite cour pavé du Café suédois pour goûter une petite brioche à la cannelle tout en feuilletant le livre de la série :

MÁZE de Céline Clanet (2010)
(Editeur : Photolucida)


• City one + Entre-deux

Vincent Fillon est un photogaphe spécialisé dans l'architecture. Parallèlement à ses travaux de commande, il réalise des séries plus personnelles autour du patrimoine et de l'urbain. Ce sont deux de ces séries qui sont actuellement visibles à la gallerie See Studio.

Photo © Vincent Fillon

La première, "Entre-deux", est un étonnant travail numérique sur la superposition d'images où le regardeur semble perdre ses repères.

Photo © Vincent Fillon

Extrait du dossier de presse : "Le résultat est une étrange représentation de l’espace, une déconstruction du réel. L’œil cherche à reconstruire les deux images originelles, en vain… il se perd, se raccroche à un détail, indice d’une réalité, et se perd à nouveau. L’observateur accepte finalement l’impossibilité de distinguer les deux images, les deux espaces, il s’abandonne à l’observation de l’espace recomposé."

Photo © Vincent Fillon

Et c'est exactement ça. Le jeu est étonnant, l'œil parcourant ainsi toute la photo dans une tentative (vaine) de recréer la seule et unique véritable réalité de deux photos imbriquées. Déconcertant !

Photo © Vincent Fillon

La deuxième série, "City One", est une plongée vertigineuse dans un quartier de Hong-Kong où s'élèvent une cinquantaine de tours quasi-identiques.

Photo © Vincent Fillon

Alors bien sûr, ce genre de travail n'est pas nouveau (on pense immanquablement aux célèbres images de Michael Wolf, ICI) mais là où l'allemand a systématiquement supprimer l'horizon, Vincent Fillon, lui, a choisi de montrer cet environnement, cet habitat, dans son ensemble.

Photo © Vincent Fillon

La vie y est donc bien présente mais comme écrasée par l'élan vertigineux de ces tours de béton.

Photo © Vincent Fillon


• Ida

Voilà un film que l'on peut qualifier de purement photographique car "Ida", du polonais Pawel Pawlikowski, est presque exclusivement constitué de plan fixes.


Des plans fixes d'une rare beauté, dans des cadrages élaborés et des poses proches de la peinture flamande.


On pense aussi à des photographes comme Désirée Dolron. Mais également aux premiers films de Roman Polanski et tout particulièrement à "Répulsion" pour les similitudes psychologiques des personnages féminins et pour la beauté du noir et blanc.


Alors c'est vrai que "Ida" est un film terriblement lent. Certainement, pour beaucoup de spectateurs, aux limites du tolérable, mais il est à l'image du cheminement intellectuel de cette jeune none, c'est à dire dans la maturation lente et progessive des idées.


"Ida" est, à notre époque, un film hors normes et c'est pour cela qu'il faut aller le voir. Pour réaprendre la lenteur. Pour apprécier la parcimonie des mots. Pour se persuader qu'un autre rythme existe et qu'il est aussi une part essentielle de l'humanité …




• Eclats d'amérique

Et enfin, pour clore ce petit tour d'horizon de mes coups de cœur du moment, un conseil : précipitez-vous sur "Eclats d'Amérique" d'Olivier Hodasava, paru aux Editions Inculte.


Si vous êtes un(e) fidèle de "Deux ou trois choses", vous connaissez forcément "Dreamlands" le blog d'Olivier Hodasava et ses voyages virtuels via StreetView1.


Eh bien son livre, "Eclats d'Amérique" donc, est le prolongement naturel de son blog et de ses écrits. Vous y retrouverez le narrateur et toutes ses rencontres au fil des cinquantes états d'Amérique. Ethel, Anne-Lou, Kelly, Sheryl (Ah Sheryl !!!), Abby, Harry, Gerome, Jeffrey et plein d'autres vous feront découvrir leurs USA, au travers d'un road trip virtuel proprement jouissif !




CÉLINE CLANET, MAZE
Institut Suédois - 11, rue Payenne - 75003 Paris
Du 12 février au 20 avril 2014
Du mardi au dimanche de 12h00 à 18h00
Métro : Saint-Paul

VINCENT FILLON, CITY ONE + ENTRE-DEUX
See Studio - 7 rue Saint-Claude - 75003 Paris
Du 13 mars au 10 mai 2014
Du mardi au samedi de 14h00 à 19h00
Métro : Saint-Sébastien-Froissart

IDA de Pawel Pawlikowski avec Agata Trzebuchowska
Sorti le 12 février 2014
Durée : 1h19

ECLATS D'AMÉRIQUE d'Olivier Hodasava
Editions Inculte
Parution le 26 mars 2014

1. Nous avons réalisé ensemble, depuis 2010, 8 épisodes de "La Rencontre", un petit jeu entre réalité et virtuel. A découvrir ICI.